Faire écrire sa vie

Témoigner par écrit est un véritable acte de transmission à autrui. Offrez le récit de vos mémoires familiales, de votre carrière, de la naissance ou de l'adoption de votre enfant, de vos voyages, d'une timidité maladive vaincue, d'un engagement dans une cause...

Lors des entretiens la biographe guide et accompagne le narrateur suivant les attentes de celui-ci et dans l'optique de produire un texte structuré et avec du relief donnant du plaisir aux lecteurs. La biographe sera capable de stimuler la mémoire du narrateur en cas de faiblesse de celle-ci.

 

Le déroulé :

  • Des séances en tête à tête à domicile ou autre lieu de votre choix à l'issue desquelles la biographe rédige votre récit.
  • Une phase de relecture du texte produit et si besoin apport de modifications. 
  • Possibilité d'inclure des photographies, des arbres généalogiques et autres illustrations. 
  • Un rendu définitif sous la forme d'un livre imprimé ou d'un fichier numérique (suivant le souhait).

La prestation (nombre de séances, fréquence des séances,...) est élaborée en adéquation avec vos objectifs. Un coût basé à la séance. 

Devis sur demande

Réalisations



Correspondances anciennes

Les courriers échangés, qui sont des témoignages précieux, sont mis en valeur par la réalisation d'un récit ordonné et dynamique rendant leur lecture plus vivante. Une autre façon de faire perdurer le passé familial.

 

 

Devis sur demande.

Ecrire sa vie, son roman

Contactez-moi, échangeons sur votre projet afin de vous aider à sa réussite.



Extraits

Nicolas et Agnès V (à l’occasion de leur mariage, récit sous la forme du dialogue retraçant leur rencontre et leurs premiers temps)

 

I

 

Nicolas : ce jour là, il faisait une très belle journée, tous les arbres du parc étaient en fleurs, l’air sentait le miel. Je me disais que le Japon est un pays formidable où il faudrait me rendre. Et puis tu es apparue, tu portais du rouge.

Agnès : je portais du gris ! Mais il faisait beau ce jour-là effectivement. Le parc japonais me faisait l’effet d’un pays des Merveilles. Je le visitai pour la première fois et avec ma mère qui rêvait de cette visite depuis longtemps. À l’époque, elle perdait déjà un peu la tête, il s’agissait d’une dernière chance. Au milieu de ces arbres exotiques, des ponts peints en rouges, elle était très euphorique, comme une petite fille dans le jardin d’une fée.

Nicolas : toi et ta mère possédez le même regard bleu clair et tendre, le tien me transperça, le sien m’attendrit.

Agnès : j’ai remarqué en toi la douceur de ton regard, il s’est posé sur moi comme une enveloppe protectrice dès les premières secondes. J’ai ressenti de la paix.

 

Nicolas : comme un nigaud je t’ai dit bonjour, j’ai bafouillé et…

 

 


Le narrateur reste propriétaire du droit d'auteur.

Confidentialité des propos assurée.