Une professionnelle pour vos écrits

Faites écrire votre livre, vos souvenirs. Partagez un témoignage, une époque. La biographe offre une écoute et une plume pour votre transmission.

Entreprise, Institutions, Artistes, vos textes doivent être au service de votre attractivité. Je conçois des écrits pensés à votre image, je rédige vos contenus en suivant votre ligne éditoriale. Je vous guide pour une ligne éditoriale claire et efficiente.

Vous souhaitez écrire ? Améliorez vos compétences rédactionnelles. Faîtes-vous aider pour vos écrits qu'ils soient personnels ou professionnels.


Portrait à la une

C-TIP Nicolas Marenesi par Marianne Olive biographe

« Le seul », « l’unique », nous dit-il. Non seulement à exercer le métier de courtier en photocopieurs, mais aussi à l’avoir inventé.

Appelez cela comme vous voulez : commercial, directeur des ventes, directeur commercial, il s’agit de vente et rien d’autre, de l’art de chasser sans tuer, pour séduire. Tous ces postes rattachés à la vente, Nicolas Marenesi les a arpentés. Son père, au métier oublié d’intermédiaire de commerce, est peut-être celui qui a transmis les gènes de la vente. « Faire adhérer », suivant l’école « Pull », Nicolas Marenesi lui fut très « Push », en 1990 il s’appelait Monsieur Wurth, sillonnait les routes du pays cannois au volant de sa voiture blanche tatouée du logo, la mallette-catalogue de mille boulons et vis dans le coffre. Poignées de main, odeur du corindon et étincelles, des hommes en bleu, meccanos, ferronniers… La route se poursuit dans le monde du photocopieur, chez Xerox et son école de vente dépositaire de la méthode de l’entonnoir, après ça, les concurrents font des ponts d’or à Nicolas Marenesi, parce que « Si t’es Xerox, tu sais vendre ». Quelque-soit le fabricant, les rendez-vous à présent sentent la moquette rase et la plante verte, le confort froid des bureaux vitrés avec stores occultant. Nicolas Marenesi va vendre pour les grands noms du photocopieur durant dix-sept années, force de vente lancée à toute vapeur, de l’unité pour les très petites entreprises, aux volumes vertigineux chez les grands comptes. Mais la route se resserre, devient moins fun. Dès la fin des années 90 l’informatique arrive, peu à peu le métier se décolore. Dans le rétroviseur, au loin, le temps de la tape dans la main et du sac plastique rempli de billets de 500, plus près, le tableau planning en métal gris au mur empli de fiches T colorées.

Appelez cela comme vous voulez : indépendant, autonome, itinérant, le commercial est un solitaire empathique, un brin guerrier, une journée sans victoire sonne la défaite. Pour Nicolas Marenesi, Méditerranéen au tempérament fort, né en Algérie après 1962 d’une famille qui s’accroche durant dix ans à la terre natale, le salariat des années 2000, trituré par une structure lourde et un vocabulaire codé : « J – 8/CA : N+1 réclame le C.R pour N+2 », asphyxie. Et puis le système d’un vendeur pour un fabricant lui apparaît lourd pour l’acheteur, il décèle la faille du manque de conseils, entend la double préoccupation contemporaine du patron : gagner du temps et ne pas perdre d’argent.

Alors depuis 2012, sur un ton direct et spirituel, à la Boby Lapointe qui à la question : « Comment s’installe une antenne ? » répondait : « Sur le toit », Nicolas Marenesi, pour le bien de ses clients, déroule ses années, une génération, dans le photocopieur, prescrit le matériel le plus adapté, étudie le financement le plus favorable, charge un distributeur de confiance du S.A.V. Il flaire et aide à sortir des vieux contrats pourris, et ça ne manque pas dans le métier. Bref avec lui on nage en eau claire, et les gens aiment ça.

Tout ceci explique cela, ou pas. Après tout, chacun de nous est unique, Nicolas Marenesi ne fait pas exception.

 

Marianne Olive

www.c-tip.fr



Ecrire

Ecrire : essayer méticuleusement de retenir quelque chose, de faire survivre quelque chose. Georges Perec


Témoignages

Aujourd'hui, grâce à Marianne mon idée de mise en place de Charte éditoriale est réalisée. Nous avons contractualisé pour l'écriture de textes pour notre communication : pages de notre site web, articles magazine, newsletter, interview...Marianne sait créer un fil conducteur durable à notre image. Aline Bertagne - SUDER

Efficace et précise ! Marianne nous a accompagnés dans l'écriture des pages internet de nos clients, grâce à ses qualités rédactionnelles, son expérience, ses conseils avisés, nous avons abouti à un résultat efficace. 

 

Ils m'ont fait confiance

 

"Satisfait ! Marianne a répondu à ma demande particulière d'écriture d'une biographie-manuel de développement personnel." G. Marcy

 

"Merci Marianne grâce à vous j'ai aimé me lire !" Christian 

 

"Je me suis confiée parce que ma petite-fille y tenait. Je pensais ne rien avoir à raconter. Je ne regrette rien au contraire. Je suis heureuse de mon récit." Henriette

 

 "Très bonne retranscription du récit de notre grand-mère." Famille R.

 

"Que d'émotions ! " Mireille 

 

"Les cousines et cousins sont enchantés du résultat." Famille P.

 

"Récit très vivant, on y entend notre Provence !" Famille G.

 

"La pile de lettres qui dormait dans une boite à chaussures est maintenant un joli récit. J'y retrouve ma mère et sa cousine préférée, disparues toutes les deux. Merci !" Béatrice